Champ gravitationnel,                                          25/02/2020

Principe fondamental de la dynamique

et  Mécanique quantique       

Pascal  DUBOIS

 

Cette note fait suite  à la note du 21/11/2019  intitulée : « Une autre approche de la relativité ».

 

mots–clés : gravitation ; champ gravitationnel ; principe fondamental ; dynamique ; mécanique quantique ; mécanique ondulatoire ; onde gravitationnelle ; onde pilote ; interférence ; limite ; Schwarzschild ; hypothèse ; de Broglie ; équation ; Schrödinger

 

La première partie de cette étude vise à répondre à la question suivante : peut-on déduire le principe fondamental de la dynamique des propriétés attribuées au champ gravitationnel ?

Cette question repose sur l’idée que, si un corps[1] est au repos dans un référentiel galiléen, c’est qu’il est en équilibre avec son propre champ gravitationnel. Une impulsion appliquée à ce corps se traduit par sa mise en mouvement et l’augmentation de son énergie, laquelle entraîne une modification du champ gravitationnel. Et la variation de vitesse est liée à la variation du champ gravitationnel. D’où la liaison entre la variation de vitesse et la variation d’énergie, qui conduit au principe fondamental de la dynamique.

 

La seconde partie cherche à rattacher le concept de dualité onde–particule de la Mécanique quantique au concept de champ gravitationnel.

L’idée est que, lorsqu’une particule est en mouvement, elle est accompagnée d’une onde gravitationnelle qui assure l’ajustement concomitant de son champ gravitationnel. On montre que les caractéristiques de cette onde lui permettent de  jouer le rôle d’onde pilote (en référence au concept introduit par la théorie de De Broglie) et d’expliquer ainsi le comportement ondulatoire de la particule.

Finalement le mouvement de la particule apparaît entièrement commandé par le champ gravitationnel qui lui est associé.

En outre l’introduction des ondes gravitationnelles apporte une justification aux principes retenus pour établir les lois de la gravitation.

 

[1] Dans la première partie de la note nous employons le terme « corps » pour désigner les sources de champ gravitationnel car le raisonnement s’applique quelle que soit la taille de ces corps. Dans la seconde partie (passage à la Mécanique quantique), nous préférons utiliser le terme « particule ».

 

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon